couverture  2017
  >>>>
 



DESIR CAM
LE DIAMANT NOIR
 
Lieu-dit Les Pauvrettes
24510 STE ALVERE
Tél : 06 62 46 34 69
Web : http://www.camping-le-diamantnoir.com
Ouvert à la clientèle mixte, du 07 avril 2017 au 02 octobre.
Tarifs entrée à la journée : 45 € pour un homme seul ; 25 € pour un couple ; 12 € pour une dame seule.
Emplacement de tente ou camping-car : la nuitée à 58 € pour un homme seul ou 62 € avec électricité ; 25 € pour une dame seule ou 29 € avec électricité ; 28 € pour un couple ou 32 € avec électricité.
Emplacement de caravane : 60 € la nuitée pour un homme seul ; 27 € pour une dame seule ; 30 € pour un couple.
Location de bungalow : la nuitée de 48 € à 68 € selon la saison ; la semaine de 315 € à 455 € selon la saison.
Location de caravane : la nuitée de 50 € à 65 € selon la saison ; la semaine de 330 € à 440 € selon la saison.
Location de mobil-homme : la nuitée de 55 € à 72 € selon la saison ; la semaine de 340 € à 650 € selon la saison.
Automne 2016, Sandra et Bruno un couple libertin, ont repris ce camping traditionnel planté en plein cœur du Périgord. Ils en ont fait un lieu dédié au libertinage et donc, il ne s’adresse uniquement qu’aux libertines et libertins qui aiment allier plaisir, nature et découvertes pour une journée, une nuit ou la semaine mais attention, si les messieurs seuls sont acceptés, ils ne sont jamais plus de dix. Très bien équipé, sur place vous avez toutes les commodités comme la supérette, le snack où vous pourrez aussi bien prendre votre petit déjeuner que votre déjeuner ou dîner et bien sûr, le Wi-Fi pour rester connecté. Pour la détente, il y a une grande piscine chauffée avec autour des bains de soleil à disposition, ainsi qu’un sauna et un bain à bulles. Quant aux loisirs, sur place il est possible de louer des VTT, jouer à la pétanque, au basket ou au volley. Concernant les possibilités d’hébergements, ça va de l’emplacement de la tente, du camping-car ou de la caravane à la location d’une caravane, d’un bungalow ou d’un mobil-home. Côté animations outre le classique éveil musculaire et l’aquagym, il y a les apéros coquins et chaque soir en saison, le lounge-bar propose des thèmes qui devraient émoustiller les sens pour ensuite rejoindre les salons câlins… Enfin, pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore le Périgord, sachez que la gastronomie avec entre autres délices, le foie gras, le confit, le magret, les cèpes, les truffes, jouit d’une renommée mondiale et c’est aussi le pays de la découverte avec ses mille et un châteaux et ses cités médiévales comme Sarlat située 45 minutes ou Domme à 1h. Parmi les autres lieux à ne pas rater, il y a Les Eyzies qui est la capitale mondiale de la préhistoire à 20 mn, Périgueux ou Bergerac à 30 mn. Bref, vous avez là le lieu idéal pour profiter des plaisirs de la vie d’autant que d’un point de vue climat, le Périgord nous offre chaque année des étés ensoleillés et chauds de mai à fin septembre.
 
Nous avions décidé pour fêter mon anniversaire, de passer une semaine libertine au Camping du Diamant Noir et avons donc réservé un mobilhome avec deux chambres (pour être plus à l'aise) pour un tarif de 500 euros ce qui est un tarif tout de même conséquent pour la saison (première semaine de juin). Ce camping, à l'origine un camping familial, est situé dans un bel environnement paysagé, aménagé en espaliers, avec une très jolie piscine. Mais nous déchantons très vite à notre arrivée dans le mobilhome ; celui-ci est à l'évidence de première génération et semble peu entretenu (extérieur et intérieur) ; le réfrigérateur qui n'a pas été vérifié avant notre arrivée, est tout moisi à l'intérieur (une femme de ménage est donc obligée de venir le nettoyer avant notre installation). En faisant un petit tour dans le camping, on s'aperçoit que les extérieurs des autres hébergements (terrasses en bois, toits toilés....) semblent également peu entretenus. Nous faisons part de notre étonnement à Bruno qui le prend mal et nous répond que nous sommes « trop exigeants » (vu le tarif demandé est-ce une exigence que d'avoir un hébergement nickel ?). Passons maintenant à la partie « libertinage ». Sandra et Bruno, ont essayé de transformer ce camping en un camping libertin ... Une ouverture peut-être un peu trop rapide car pour le moment rien n'est vraiment adapté au libertinage. En extérieur : quelques matelas disséminés sur le camping, un jacuzzi extérieur abrité mais pour lequel il faut demander sans cesse la remise en route à Bruno (car il est éteint et recouvert après chaque utilisation), ce qui, il faut l'avouer est loin d'être pratique. Par ailleurs, en cas de mauvais temps, où libertiner ?.... seul un ancien mobilhome est aménagé en « coin câlin »... sinon il reste les hébergements individuels de chacun. Enfin le soir, la discothèque qui pourrait être le lieu incontournable des rencontres libertines n'est absolument pas adaptée. Située en dessous de la piscine, elle est humide car mal aérée, les murs suintent, et il s'en dégage une forte odeur de moisi. Elle n'a aucun coin câlin digne de ce nom si ce n'est une partie de la discothèque qui a été séparée par un rideau et derrière lequel quelques matelas ont été installés. Enfin, pas de chance pour nous, peu de monde au cours de ces quelques jours (hormis peut-être le lundi de Pentecôte) ; tout au plus trois couples sur le camping (y compris nous-mêmes). Les soirées à thème à la discothèque ont donc été annulées, le snack, le bar, le jacuzzi et la piscine fermés de très bonne heure. De même les animations de journée (aquagym, éveil musculaire, apéros coquins …) nous n'en avons pas vu la couleur (pourtant beaucoup de blabla prometteur sur le site internet du camping !) Au final nous avons donc payés le prix fort pour des prestations prévues mais non honorées. Nous ne nous étendrons pas non plus sur les paroles désobligeantes de Sandra à un autre couple, nous concernant, celle-ci nous traitant sans détour « de couple de vieux » (ce qui est certes le cas puisque je venais fêter dans ce camping mes 60 ans!). Déçus, mais un peu énervés aussi, nous avons donc décidés de partir deux jours avant la date prévue ; ... là aucun geste commercial … aucun remboursement des deux nuits restantes … simplement une proposition de reporter ces deux nuits (en faisant près de 600 kms pour revenir !!!). Voilà notre avis totalement objectif sur ce camping ; nous espérons qu'il permettra à Sandra et à Bruno d'améliorer l'ensemble des points négatifs que nous avons voulu souligner. le 20 juin 2017 par bettyboop 21-06-2017.
Vous connaissez cette adresse ?
N'hésitez pas à déposer vos commentaires...
 
 







 












SITE MAP | FORUM | PHOTOMATEUR | SELECTION INTERNET | NOUS CONTACTER

Copyright petitfute.com SA. Tous droits réservés.