couverture  2017
  >>>>
 



LE DIAMANT NOIR
 
 
Le Pluriel est notre passage oblig lors de nos dplacements dans la capitale. L'accueil est excellent, la clientle est trie de faon avoir un bon quilibre entre les couples et les hommes seuls (qui ont accs ce club tous les soirs d'ouverture). Le buffet prpar par le Chef Eric est toujours impeccable, bon, frais et innovant. Le vin et le caf sont compris. Le cadre est toujours aussi enchanteur, avec ses salles voutes en pierre, dans cette btisse rpute comme l'une des plus ancienne de Paris. A noter que c'est notre connaissance le seul club de Paris n'ayant pas changer de mains (et d'quipe) depuis plus de 20 ans. C'est le rsultat du professionnalisme et de la qualit dans les services que l'on attend d'un club libertin. Nous ne cesserons de vous remercier pour ces excellentes soires. par arnaudetcorinne 06-02-2017.
C'est un bel endroit o les rencontres sont toujours complices. Le dcor est cosy, le personnel toujours attentif. Les couples sont souriants et les hommes seuls choisis, il n'est pas rare d'engager d'intressantes conversations pendant le dner. Les coins calins sont suffisamment tamiss pour pouvoir laisser exprimer toute son imagination. Un bel endroit o du fait de notre implantation dans le sud-ouest de la France nous ne pouvons nous rendre plus frquemment. A conseiller donc et sans modration. Sophie et Luc, Bayonne. par cplbayonne 10-02-2015.
Soire anniversaire du Pluriel Club le vendredi 27 septembre dernier. Toujours un accueil parfait de la part de toute l'quipe. Le buffet habituel avait laiss sa place pour l'occasion de dlicieuses verrines, suivies par un merveilleux foie gras maison (bravo Loc !). La suite du repas tait tout aussi remarquable. L'ambiance tait bien evidemment et comme chaque fois au rendez-vous. Habitus ou pas, tout le monde discute, change, et plus si affinits comme on dit.... Merci pour cette excellente soire d'anniversaire. Vous nous avez vraiment gt ! par arnaudetcorinne 12-11-2013.
nous sommes un couple habitue des clubs libertins sur paris depuis plus de 10 ans surement pas des vieux routards mais pas des novices non plus avec toujours ce petit quelque chose qui vous titille lorsque vous sortez.Hier soir nous avons teste le pluriel et ce fut une tres belle soiree un tres bon acceuil un buffet (compris dans le prix de l entree) tres copieux(ne faites pas comme nous .reservez une place pour le plat chaud et les desserts realises par le chef cela vaut le coup) une musique comme on aime moderne variee mais aussi ou l on retrouve les standards des annees 80 la piste devient tres rapidement chaude car les danses motives les couples et les hommes seuls(tres respectueux)et les coins calins un peu partout sont une invitation aux plaisirs merci a toute l equipe et a tres vite (nous avons trop attendu pour decouvrir ce club !on va se rattraper !) jade et francois par jadefrancois 19-04-2013.
le pluriel.mon petit regal de fin de semaine...ma petite delectation.dans un cadre magnifique. je descends me restaurer le choix me fait saliver ;un grand buffet,un plat chaud,dessert..le tout maison sur fond musical jazzi.je descends,me retrouve sur une petite piste de danse.ca y est je vais pouvoir m amuser,papillonner,picorer,caresser,ressentir,envisager,choisir ou etre choisie...mon bonheur tous ensemble avec a l'esprit juste le plaisir.. voyeur,lecheur,couples,hommes seuls,a deux trois,plus;jeune,vieux(je sais la moyenne d age est assez agee..mais quel art!)le pluriel sait tres bien'melanger'les jeunes(futurs vieux)et les vieux(anciens jeunes)dans des soirees voluptueuses ou de folie sous la voute etoilee de ses caves medievales a bientot a tous...il est desormais ouvert le dimanche soir...baisers futurs par coolco 31-03-2013.
Je suis un client rgulier du Club, je viens 1 2 fois par an, c'est un endroit que j'aime bien et le principe des buffets thme est trs rassembleur, gage de forte frquentation ces soirs-l. Bref, tout allait pour le mieux, jusqu' hier soir. Devant tre rejoint par une amie certes hsitante qui a fini par dcliner (a arrive), j'attendais sur le trottoir d'en face, d'o j'ai pu voir rentrer des hommes seuls pour l'essentiel. Puis j'ai dcid d'entrer ; avisant la personne devant le club, une femme en train de fumer une cigarette, je me suis enquis de savoir si des couples taient prsents. Que n'avais-je pas dit ! Je me suis fait rembarrer dans les rgles et je n'avais mme pas encore demand entrer que la sanction est tombe 'vous ne rentrerez pas ce soir'. Je trouve dsolant ce type d'accueil. Jusqu'ici, j'ai toujours t accueilli par Loc, la fois courtois, discret et de surcroit physionomiste (il se rappelle de ses clients, mme aprs absence prolonge) ; l'accueil n'est vraiment pas le mme. Je ne doute pas qu'aprs avoir crit ces lignes, l'accs au club me sera dsormais interdit ; c'est dommage, maintenant chacun saura ce qu'il encourt en posant une simple question...
N.D.L.R.: nous comprenons votre dception mais en arrivant, peut-tre auriez-vous d prvenir que vous restez dehors parce que vous attendiez quelqu'un et vous n'auriez pas t confondu avec les petits malins qui se plantent quelques pas de l'entre d'un club et attendent de voir si des couples entrent avant d'entrer leur tour. C'est un mange que nous avons-nous mme constat assez souvent un peu partout en France et nous n'hsitons jamais prvenir quand nous remarquons ce genre de comportement car nous considrons que le libertinage c'est avant tout partir la dcouverte et le premier plaisir est de ne pas savoir ce que nous trouverons derrire la porte... . De plus, sachez que selon le quartier o l'on se trouve, les clubs se font le plus discrets possible car ils ne sont pas toujours bien vus par le voisinage alors des types plants devant ou quelques pas, a peut tre source de problmes. Et franchement, ce genre de personnage, a fait plutt "charognard"... Didier & Delphine : auteurs de France Coquine.
par Midnightman 20-07-2012.
le 31 dcembre 2011 nous avons rveillonn au pluriel club. Nous frquentons quelques fois par an ce club et avions dcid de passer la dernire soire de l'anne dans ce trs joli lieu aux superbes caves voutes. En deux mots, une superbe soire. Beaucoup d'habitus ( normal pour un jour de l'an), une dco de fte, une ambiance qui de sympathique, rigolarde fini par trs coquine, et le 'must' le diner....Foi gras, huitres au champagne, filet de boeuf aux morilles et j'en passe.....Un grand merci au chef de cuisine et toute l'quipe. Nous ne manquerons pas de revenir en 2012. CPL92R par cpl92r 09-01-2012.
Adepte des trios, le Pluriel s'y prte bien.Trs bon accueil, lieux propre mais la tranche d'ge un peu lve pour nous : ce qui ne nous a pas empech de passer une bonne soire... par petitcoquin91 20-02-2011.
la dcouverte du pluriel le samedi 29 mai.Acceuil tres convial, par des hotes qui mettent trs vite l'aise.Club avec une architecture ancienne toutes les caves voutes servent de lieux de danse d'change et plus encore . Pas de surprises pour les tarif.Rien a dire pour la propret. Un petit furet parcourt les pices afin que rien ne traine et que tout soit clin, flicitation.Puce etj moi mme nous avons passs une superbe soire. arrivs aprs 22h30 nous n'avons pu apprcier le buffet.Merci tous et toutes et notre prochain passage. par puce et puce .
Rponse Mikal (Man of respect) de la part de Loc, Responsable du Pluriel Club depuis le 25 septembre 1992. Monsieur, votre seule et unique invitation passer une soire gracieusement et par pure sympathie au Pluriel ntait due qu vos aimables conseils sur le fonctionnement de mon nouveau tlphone portable. Nous nous sommes, par la suite, rendu compte que vous vous permettiez, alors que vous tiez cordialement invit, de faire de la publicit pour dautres tablissements (confrres mais nanmoins concurrents) au sein mme du Pluriel. Cela a t confirm par des clients et non dmenti de votre part lorsquil vous en a t fait la remarque. A la suite de plaintes rptes de plusieurs couples ainsi que dhommes seuls, ce samedi 06 mars, concernant la trs mauvaise attitude et le forcing auprs des dames par quelques individus dont vous faisiez partie, alors mme que vous aviez t rappel lordre une prcdente fois, vous navez pas su saisir la deuxime chance qui vous tait offerte de vous amender. Se comporter en gentleman nest apparemment pas dans votre nature. Le Pluriel Club va bientt fter son 18e anniversaire. Son srieux, sa renomme, sa bonne tenue, sa propret et son accueil ne sont plus dmontrer. Nous tenons toujours compte des dolances de ces dames et restons vigilants quant au respect dautrui, ce qui vous a manifestement manqu ce soir-l. Quant mon quipe, Sonia, Henry, Carole, Eric, etc., ils accomplissent un travail tout fait respectable, sachant quon ne peut pas plaire tout le monde et ne prennent des dcisions quavec mon accord et mon soutien et ce depuis de trs nombreuses annes, pour certains ds les dbuts du Club, poque laquelle vous deviez encore user vos fonds de culotte sur les bancs de la Communale. Pensez bien que mon quipe na rien prouver vis--vis dindividus tels que vous et votre collgue , qui devrait essayer de se coucher dans son propre lit chaussures aux pieds. Il se rendrait peut-tre compte du bien-fond de nos exigences. Monsieur, vos allgations sont fausses, de surcrot mensongres et nengagent que vous. Pourquoi nous priverions nous de votre clientle sans avoir de bonnes raisons ? Nous comprenons votre dsarroi et votre tristesse de ne plus pouvoir profiter des qualits dun Club qui, en vous fermant sa porte, vous laissera quelque amertume. Retournez donc o vous avez lhabitude daller et pour qui vous faites de la publicit. Soyez rassur, ni nous, ni nos clients ne seront peins de ne plus vous revoir. Ciao . Sign 'Le Calife' et 'La Matrone' par Au Pluriel Club .
C'est tout autant avec stupfaction je dcouvre , comme une cheveu sur la soupe et comme par hasard, les commentaires de deux couples qui font nous font part de leur pleine satisfaction de l'accueil en tout points de vue dplorable du Pluriel...commentaires tel point suspects mes yeux qu'on en viendrait mme penser s'ils n'manent pas de la direction du Pluriel elle-mme dans le but d'essayer de noyer le poisson. par man_of_respect .
C'est avec stupfaction que je lis le commentaire de Mikal et la raison pour laquelle je dcide d'y mettre le mien. Pour moi le Pluriel est un endroit particulirement convivial, o l'accueil est toujours irrprochable. Les hommes seuls sont respectueux et courtois et nous n'avons jamais eu nous plaindre de leur comportement, nous sommes donc heureux qu'ils soient slectionns. La clientle y est varie et la musique vraiment trs adapte; elle change d'ailleurs de style tout au long de la soire contrairement beaucoup d' autres clubs qui nous 'balancent' de la techno jusqu' point d'heure... Nous y avons vcu des moments inoubliables de sensualit intense. Le cadre est joli et les installations sont propres, le buffet est toujours bon et le plat chaud servi avec le sourire. En bref, ce club runit tous les critres pour satisfaire au mieux ses clients et ressemble parfaitement l'ide que nous nous faisons d'un club libertin. Nous y retournons chaque fois avec autant de plaisir. Marie-Charlotte par marie-Charlotte .
Soire du vendredi 5 Mars, mixte comme tous les soirs. Accueil toujours aussi remarquable d'Henri, ainsi que de Carole au vestiaire. Le buffet est servi jusqu' 22h30, toujours aussi vari et constitu de produits frais. Plus de couples que d'hommes seuls, ce qui a conribu au bon quilibre de la soire. Toujours trs bonne ambiance sur la piste, avec une musique bien adapte aux moments vivre...C'est de loin notre club prfr, nous n'allons d'ailleurs plus que l pour tre srs de passer une bonne soire lors de nos passages Paris.Corinne et Arnaud par arnaudetcorinne .
Soire du 06 mars 2010 au Pluriel Club. Je tiens vous faire part de mon amertume, pour ne pas dire de ma colre, au sujet du traitement inadmissible qui nous a t inflig, mon collgue et moi-mme, par l'quipe du Pluriel Club ce samedi 06 mars 2010.
Nous arrivons au Pluriel l'ouverture sur les coups de 20h00 et l, illico presto, on nous demande de rgler l'entre alors que nous sommes des habitus de ce lieu, pour moi du moins, et que jamais grand jamais je n'ai eu d'incident de paiement.
Ensuite la fille employe du vestiaire me demande ma veste d'un sourire forc alors que je souhaitais la garder sur moi mais bref...passons.
Enfin, arrive l'heure du buffet et de ce pas nous nous rendons l'tage infrieur pour nous restaurer et au lieu de retrouver notre cuisinier prfr d'antan l'hospitalit lgendaire, nous nous trouvons face un marmiton presque aussi froid que le cerbre se trouvant derrire le bar... le dnomm Henri. J'ai appris par la suite que l'ancien chef cuisiner avait rendu son tablier... Point positif cependant, la bonne qualit du buffet entirement base de produits frais.
Viennent ensuite les instants coquins et j'avoue que ce soir l, en dpit du fait qu'il y avait beaucoup de morts de faim (plus qu' l'accoutume), il y avait quelques nouveaux couples plutt agrables regarder et avec lesquels nous avons pu passer, mon collgue et moi un agrable moment.
Mais, en plein milieu de nos bats, l'aboyeur vient agresser verbalement mon collgue car il avait omis de retirer ses chaussures alors mme que le couple dans l'alcve juste cot tait rest chauss. Mais ceci relve de l'anecdote malgr tout et reste comprhensible dans le sens ou effectivement c'est plus hyginique et mon collgue a retir ses chaussures aussitt, sans rechigner. Le problme est qu'ensuite, au fur et mesure que nous poursuivons dans les bats, on a remarqu une prsence rpte derrire notre dos, de l'employ du bar ou de la fille des vestiaires, nous piant comme si nous tions des terroristes ...ce qui bien videmment a quelque peu cass notre lan....
Malgr cette atmosphre pesante et oppressante, nous avons pu passer une trs bonne soire et ce, grce la qualit et la gentillesse des couples. Sonne enfin l'heure du dpart et donc, sur les coups de 4h00 nous nous acheminons vers le vestiaire puis vers la sortie et c'est l que, le barman nous dit Au revoir, et ce n'est plus la peine de revenir : Ce fut le coup de grce. Interloqus mon collgue et moi nous retournons pour demander ce qui se passe et c'est l qu'on nous ressort le coup des chaussures sur la canap et pour couronner le tout, qu'on se serait mis parler des autres clubs libertins (le droit d'expression est-il anticonstitutionnel?) et que des couples (lesquels?) se seraient plaint de notre comportement par trop insistant alors mme que nous nous sommes amuss avec cinq ou six d'entre eux et je ne pense pas, si mes souvenirs sont bons, qu'on ait eu besoin de les forcer si je m'en fie aux ressentis de ces dames.
Le problme est que ces rflexions l sont rcurrentes au sein du Pluriel et en particulier de la bouche du barman dnomm Henri qui en plus de rire de ses blagues vaseuses et de se prendre pour le directeur des tudes Henri IV lorsqu'il monologue derrire son comptoir, semble s'acharner sur ma personne pour m'exclure dfinitivement de son club. Il va donc de soi que je ne mettrai plus jamais les pieds dans cet tablissement en dpit d'une certaine estime que j'avais jusqu' prsent pour Loc le patron qui, je tiens malgr tout le rappeler et rendre Cesar ce qui est Cesar, a toujours t convenable et m'a mme invit deux reprises mais qui malheureusement semble se laisser cannibalis au fil des ans par son lieutenant qui semble t-il, aimerait tre calife la place du calife.
Bien cordialement, Mikal par man_of_respect .
J'y suis all en fvrier 2009, avec un ami, un samedi soir. Un peu du. Une bonne adresse si vous aimez (ou adorez) les femmes mures, aucuns jeunes couples ii. Accueil normal, des habitus qui papotent au bar du rdc, qui dansent tout en bas, qui batifolent dans les autres niveaux... C'est frquent dans une bonne mesure, avec assez de couples, et des hommes seuls assez courtois. par Ricoptere .
Vous connaissez cette adresse ?
N'hésitez pas à déposer vos commentaires...
 
 







 












SITE MAP | FORUM | PHOTOMATEUR | SELECTION INTERNET | NOUS CONTACTER

Copyright petitfute.com SA. Tous droits réservés.